Chercheur associé au CERFIG

moustaphadiop@uglcs.org

Tél. +224 628 566675.

BIOGRAPHIE

Docteur en socio-anthropologie du développement, juriste de formation de base, Pr Moustapha Keïta-Diop a soutenu sa thèse de doctorat sur les problèmes fonciers et développement local en Guinée sous la double direction des professeurs Etienne Le Roy et de Pierre Philippe Rey. Ses travaux sont principalement axés sur la question foncière mais qui s’orientent de plus en plus aujourd’hui sur la problématique de santé publique en Guinée.

Depuis 2014, Pr Keîta-Diop s’intéresse aux épidémies émergentes-hier Ebola et aujourd’hui SARS-COV2- dans une perspective socio-anthropologique en étroite collaboration avec les épidémiologistes et virologues du CERFIG.

PROGRAMMES DE RECHERCHE EN COURS

PROGRAMME ARIACOV : Analyse des politiques publiques, des pratiques des acteurs et des représentations populaires relatives au Covid-19 pour une meilleure réponse guinéenne à la pandémie : « Sociabilité et Distanciation sociale ».

PROJET ENABEL : Analyse situationnelle de la pandémie du Corona Virus (COVID-19) en Guinée : constructions sociales du risque et conditions concrètes de la gestion du risque à l’Hôpital National Ignace Deen de Conakry.

PROGRAMME POSTEBOGUI: Revivre après Ébola, évaluation et accompagnement des patients déclarés guéris d’une infection par le virus Ébola en Guinée . Coordination du volet socio-anthropologique. Recueil et analyse des données sur les personnes guéries et prise en compte de la dimension sociale de l’épidémie en collaboration avec Dr Bernard Taverne et Pr Alice Desclaux

PUBLICATIONS RECENTES

Anthropologie sociale et santé publique

  • Mandy Kader Koné, Lorenzo Subissi, Milles Caroll, Moustapha Keïta-Diop, Marie Yvonne Curtis, BMJ GLOBAL, «Sex ptatices and awerness survivors and their partners in Guinea », Dawloaded From http :gh.bmi.com/On October 1, 2017, published by group.bmi.com-10 p.
  •  « La violence ethnique de l’Etat Postcolonial. Le cas de la Guinée » in L’Etat : concepts et politiques, sous la direction de Sonia Dayan-Herzbrun, Numa Murard et Etienne Tassin, TUMULTES, Editions Kimé, n° 44, mai 2015, pp ; 102-115.
  • Alice Desclaux, Moustapha Diop et Stéphane Doyon, «Peur et confiinement. Perceptions du suivi des contacts et impact social au Sénégal et en Guinée» in Michiel Hoffman et Sokhieng Au La politique de la peur. Médecins sans frontières et l’épidémie d’Ebola, Renaissance du Livre, chapitre 9, 2016, pp.277-306.
  • « Les anthropologues au four et au moulin de l’interdisciplinarité et de la problématique du développement en Afrique » in Médiations interdisciplinaires, variations africanistes, sous la direction de Sylvie Capitant et Mathieu Hilgers, Anthropologie et Sociétés, mai 2013, pp. 59-74.
  • Réformes foncières et gestion des ressources naturelles en Guinée. Enjeux de patrimonialité et de propriété dans le Timbi au Fouta Djalon, Karthala, 2007, 442 p.